Roman historique·Romans

L’enchanteur – Barjavel

Parce qu’il n’y a pas que les nouveautés dans la vie…

Ce que ça raconte :

Une revisite de la légende d’Arthur, avec au centre un enchanteur, Merlin, qui se mêle de tout, mais malgré tout ses pouvoirs, les sentiments des hommes sont tellement forts que la quête du graal devient bien plus compliquée que prévu.

Ce que j’en pense :

En premier lieu, je vous l’avoue, je n’ai jamais été attirée par Merlin, Arthur et sa légende. Au mieux je connais le Disney, mais visiblement c’est assez loin de ce que c’est vraiment… (mais c’est Disney, c’est limite le concept!).

En revanche, Barjavel c’est un peu plus mon rayon. J’ai lu « la nuit des temps » il y a bien 20 ans, j’avais adoré. Et ensuite « une rose au paradis », « Ravage » bien sûr. Le problème c’est que ça fait tellement longtemps que je n’arrive pas à me souvenir si l’écriture était particulière. Parce que dans celui ci, c’est le cas. Et c’est… Difficile pour moi. Difficile à lire pas forcément, mais surtout à savoir si c’est sérieux ou pas.

Exemple « l’arbre était vert. Ou plutôt il était bleu. Mais en fait ce bleu était vert » (liberté de la citation mais ça ressemble à ça). On dirait ma fille qui me raconte une histoire…

De même j’ai eu beaucoup de mal à suivre l’histoire. Parce que c’est très… Magique. Et je manque teeeeellement d’imagination – faut savoir reconnaître ses défauts!-. Alors dès que ça dévie un peu je suis paumée. Et ça dévie tout le temps. Peut être aurais je du lire un résumé de l’histoire d’Arthur auparavant, ça m’aurait peut être aidé?

Donc si vous êtes comme moi, terre à terre, et pas à l’aise avec les machins fantastiques ou le second degré pas clair, ben c’est pas gagné.

Ce livre m’a fait pensé au ressenti que j’ai quand je lis Claude Ponti : je comprends pas tout, mais je sais que c’est un problème de mon côté. Et j’aime pas être confrontée à mes lacunes d’imagination. Alors je vous laisse ce genre de trucs, lisez, adorez, comprenez, mais moi, je passe à côté. (Et ça me contrarie grandement!)

Et vous,

Vous vous y connaissez en Arthur? Ou alors à part Kamelott et Merlin l’enchanteur vous n’allez pas plus loin?

Informations :

Parution : 1984

Éditions : Denoël

Nombre de pages : 470

4 commentaires sur “L’enchanteur – Barjavel

  1. Je l’ai lu au mois d’Octobre et j’ai plutôt bien aimé (mais j’adore la littérature de l’imaginaire, et aussi beaucoup les légendes arthuriennes). Mais de tout ce que j’ai déjà lu autour de la légende d’Arthur, c’est le livre que j’ai le moins aimé. J’ai adoré « La nuit des temps » aussi 🙂 Je n’ai pas encore lu « Ravages », ça avait l’air assez violent, non ?

    Aimé par 2 personnes

  2. Merci pour cette critique très sincère et très intéressante (qui, en l’occurrence, me donne envie de le lire pour voir si j’en aurai le même ressenti de passer à côté de quelque chose, ou d’être immergée dans l’imaginaire) ! 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s