Romans

[Roman]L’horizon à mains nues – Christophe Paviot

Vous avez des phobies, vous ? Parce que moi j’en ai une : les animaux qui ont moins de 2 pattes et plus de 8. (Ce qui exclue les araignées, ça ça ne me gêne pas). Et donc, vu le sujet de ce livre, rappelez-moi d’arrêter de choisir des livres sans lire le résumé…

Résumé du livre :

Howard et Gary vivent au Texas, dans une famille très heureuse… Jusqu’au décès brutal de leur père. Et c’est à cause de la mort, du silence, des serpents aussi peut-être, qu’ils vont devenir les frères Shelby, pour qui tout est possible si c’est dans leur intérêt… Encore plus quand cela implique des serpents.

Mon avis sur le livre :

Une amitié fraternelle, des valeurs étranges, des serpents, et une moralité distante. Voilà ce que je dirais pour résumé le fond de l’histoire. Bien écrit pour autant, ce livre m’a déstabilisé. Déjà parce qu’écrit par un français, il l’est à la façon « américaine ». D’ailleurs il y prend place également, au Texas. L’ambiance est maîtrisée, et la description du festival des serpents est absolument fascinante.

Mais c’est aussi un point qui m’a déstabilisé : je n’aime pas les animaux sans pattes. Or ils sont centraux à l’histoire, presque les personnages principaux en dehors des frères. Sans eux, pas d’histoire. Mais comme souvent, ce qui fait peur fascine, et j’ai lu chaque description, au point même de m’interroger sur le goût de la viande de serpents…

Ensuite il y a ces frères. Je l’avoue, tout aussi bien que soit écrit ce livre, je n’ai pas compris l’évolution des personnages. Alors même que c’est l’essence du livre, je n’ai pas pu me résoudre à les suivre. L’auteur avait l’air de les apprécier tellement, et pourtant, mes valeurs sont tellement éloignées des leurs que ça m’était impossible de m’attacher. Je sais que j’avais le rôle de censeur dans cette lecture, et je ne sais pas si c’est ce que j’en attendais. J’aurais préféré pouvoir m’en détacher, mais impossible. Et pourtant, j’en ai lu, des livres avec des personnages à la morale fluctuante !

Mais voilà, je ne sais pas me situer face à ce livre. Je salue l’ambiance, la maîtrise de l’histoire, je déplore quelques longueurs, mais surtout, j’en ressors avec un sentiment « gluant », et je n’arrive pas à m’en défaire…

Informations :

Parution : février 2020

Éditions : JC Lattès

300 pages

Merci aux éditions JC Lattès et à Netgalley France

2 commentaires sur “[Roman]L’horizon à mains nues – Christophe Paviot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s